Lettre ouverte aux sceptiques : Messieurs, vous avez besoin des femmes

Cet article se veut bien différent de ceux que j’écris d’habitude. Il s’agit en effet aujourd’hui d’une lettre ouverte que j’envoie aux vulgarisateurs, zététiciens ou encore simples sceptiques anonymes ou non.

Messieurs, votre lutte est juste et nécessaire, l’esprit critique doit être transmis au plus grand nombre afin d’espérer faire reculer les théories du complot, les croyances nocives ou encore les dérives sectaires. Mais messieurs… vous êtes biaisés et vous le savez. Je le suis aussi. Nous le sommes toutes et tous. Mais êtes-vous seulement conscient à quel point vous l’êtes au sein même de votre communauté ?

Nous avons tous des « angles morts », car sur le spectre de notre connaissance existent (globalement) trois zones :

– la première, plus ou moins réduite, correspond à ce que nous savons.

– la seconde, un peu plus grande, correspond à ce que nous savons ne pas savoir.

– enfin, la dernière, immense, correspond à ce que nous ne savons pas que nous ne savons pas.

Sur ça, je ne vous apprends rien. Seulement, dans la zone de votre ignorance il y a nous : de nombreuses femmes sceptiques et/ou zététiciennes dont vous ignorez jusqu’à l’existence. Pourquoi n’êtes-vous pas au courant de leur existence ? Pourquoi n’êtes-vous pas au courant de leur travail ? Tout simplement parce que beaucoup d’entre nous n’évoluent pas dans les mêmes sphères que vous.

Beaucoup de femmes sceptiques œuvrent sur Instagram, ce média étant plus investi par les femmes car il comprend moins de trolls sexistes et qu’il s’agit d’un média essentiellement basé sur les photos et l’apparence en général.

En soi me direz-vous, tant mieux ! Vous ne pouvez pas être partout et il nous faut être nombreux et nombreuses pour lutter contre les croyances dangereuses !

Seulement, ce que vous ne voyez pas, c’est que nous femmes sceptiques et zététiciennes évoluons dans des milieux souvent beaucoup plus hostiles car très perméables aux croyances « magiques », pseudo-sciences et autres dérives sectaires liées le plus souvent à la féminité la maternité, sujets globalement investis par les femmes et désinvestis par les hommes et qui se retrouvent délaissés par les sceptiques, mêmes pères, car c’est un symptôme de la séparation genrée des rôles de genre qui se rejoue.

Ainsi, notre casquette de femme et de sceptique fait que nous sommes doublement remises en question, doublement insultées et doublement menacées.

Aujourd’hui je suis en colère, je suis en colère contre l’ignorance et je suis en colère contre l’invisibilisation. A l’heure où je vous parle, une amie sceptique très investie dans la dénonciation des dérives sectaires liées à la parentalité se prend une vague de harcèlement jamais vue. Les insultes et menaces, allant jusqu’au menace de mort, sont quotidiennes et ce depuis plusieurs semaines. Et pourtant vous n’en savez rien.

Nous sommes seules et abandonnées.

Nous sommes des cibles faciles pour nos ennemi.e.s.

Alors, oui, sans doute vous dites-vous que vous ne pouvez rien y faire, que ce n’est pas de votre ressors… Messieurs vous avez besoin des femmes ! Vous avez besoin de nous pour aborder le scepticisme sous d’autres perspectives ! Vous avez besoin de nous pour réduire vos angles morts !

Alors soutenez nous ! Aidez-nous ! Faites circuler l’information sceptique que diffusent les femmes ! Lisez-les, écoutez-les et défendez-les !

Apporter votre soutien aux femmes tient à peu de chose, un simple message privé peut suffire à nous aider à ne pas jeter l’éponge, un simple retweet ou partage peut suffire à faire se diffuser notre travail.

Alors ne nous ignorez pas. Car nous avons besoin de vous comme vous avez besoin de nous. 

Pauline.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :